Lettre de Christian Sautter à Armelle Chervel le 29 janvier 2005

Chère madame,

J’ai croisé Marc à l’INSEE où il apportait une compétence de terrain et une passion des projets concrets, dans un monde où l’on se gargarisait de macro économie et d’abstraction.

Je me souviens aussi de son livre sur la guerre d’Algérie.

J’avais un vrai respect pour lui, pour son faux détachement, pour sa vraie morale d’homme de gauche. Bon courage. Bien cordialement.

Christian Sautter

Publicités