Lettre de Pierre Fabre à Armelle Chervel du 15 février 2005.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(…) Comme vous le savez peut-être, Marc a d’abord été un professeur pour moi, puis un guide dans nos premiers pas professionnels – même avec nos désaccords -, puis un complice dans une situation où bien des opinions changeaient et quand sa situation a changé. Au bout du compte nous avions, je pense, une grande amitié réciproque sans que celle-ci n’aille pourtant au-delà de rapports à moitié professionnels à moitié d’échanges plus larges, plus politiques.

C’est chaque fois avec plaisir que je montais les marches de son petit bureau jusqu’en 1998 (où ma situation professionnelle m’a éloigné de nos activités communes ou partagées et de nos combats).

Marc a été pour moi essentiel dans ma formation « technique », mais il m’a surtout fait découvrir un monde et appris la rigueur – parfois un peu buté – mais toujours honnête – que nous devons avoir dans nos métiers. Son influence (et je ne suis pas le seul à le penser) a dépassé celle du combattant de la méthode des effets. J’ai été heureux de partager ce combat avec lui jusqu’à la fin des années 90.

Je me souviens aujourd’hui encore de beaucoup de ses « leçons ». J’en utilise régulièrement certaines sachant très bien, à chaque fois, ce que je lui dois et que je ne fais que transmettre aux jeunes à qui je m’adresse à mon tour.

Marc a été un emblème dans le monde des experts du développement. Pour moi il a été un exemple. Je ne peux le dire que de très peu de personnes que j’ai connues. Je l’ai côtoyé sur une période active d’une vingtaine d’années.

Esprit libre, peut-être restait-il le maître en dépit de son absence de distance dans la relation. Je me souviens de mes difficultés à passer du vouvoiement  au tutoiement.

Vous avez accompagné un homme dont la dimension n’était pas ordinaire, plus entière que bien souvent (…).

                                                                                                                       Pierre Fabre

Publicités